Matériaux en contact avec les aliments (FCM)

Les époxydes sont utilisés dans le revêtement protecteur des boîtes de conserve pour aliments et boissons. L’EFSA, l’Autorité européenne de sécurité des aliments, a fixé des limites de migration spécifiques (LMS) très basses pour le BPA : 0,05 mg de BPA par kg d’aliment. La nouvelle LMS a été publiée dans un nouveau règlement sur les revêtements et les vernis qui modifie le règlement (UE) no 10/2011 sur le contact alimentaire et est entré en vigueur le 6 septembre 2018.

Règlement (UE) 2018/213 de la Commission du 12 février 2018 relatif à l’utilisation du bisphénol A dans les vernis et revêtements

En tant que dose journalière tolérable temporaire, une limite de 4 microgrammes par kg/jour a été fixée en 2015 et fait actuellement l’objet d’une réévaluation de l’EFSA. Les résultats de cette réévaluation sont attendus pour 2020.

Le groupe d’experts du CEF[1] – le Groupe sur les matériaux, enzymes, arômes et auxiliaires technologiques en contact avec les aliments – a conclu en 2015 que le BPA ne présente aucun risque pour la santé des consommateurs parce que l’exposition actuelle à ce produit chimique est trop faible pour causer des dommages :

  • Les niveaux actuels d’exposition sont bien en deçà de l’apport quotidien tolérable de 4 µg/kg de poids corporel/jour. Cela s’applique également aux femmes enceintes et aux personnes âgées.
  • L’exposition totale au BPA provenant des aliments, des jouets, de la poussière, des cosmétiques et du papier thermique est également inférieure à l’apport quotidien tolérable de 4 µg/kg de poids corporel/jour.
  • Une personne pesant 60 kg devrait boire 300 litres d’eau dans des bouteilles en polycarbonate (PC) pour atteindre la limite de sécurité. Par conséquent, l’ingestion de BPA au-delà de la limite de sécurité est clairement impossible[2].

[1] CEF panel Scientific Opinion on the risks to public health related to the presence of bisphenol A (BPA) in foodstuffs (Groupe CEF, Avis scientifique sur les risques pour la santé publique liés à la présence de bisphénol A dans les produits alimentaires).

20 experts d’universités/autorités sur :

  • L’évaluation des risques,
  • La toxicologie,
  • Le métabolisme,
  • L’exposition,
  • L’épidémiologie

Et des groupes de travail supplémentaires sur :

  • La toxicologie du BPA (28 membres)
  • L’exposition au BPA (14 membres)

[2] Final EFSA opinion of 2015-01-21, page 23, based on average migration in PC water coolers: (Avis final de l’EFSA du 21/01/2015, page 23, basé sur la migration moyenne dans les fontaines d’eau fraîche en PC) http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.2903/j.efsa.2015.3978/epdf 

Utilisation par le consommateur

Les époxydes sont utilisés dans un large éventail d’activités de bricolage, comme les bijoux et les œuvres d’art, l’assemblage de meubles et le revêtement de sol de garage à des fins personnelles, pour ne citer que quelques exemples. Des conditionnements spéciaux sont commercialisés pour le bricolage, composés de cartouches scellées à 2 composants avec mélangeurs statiques à l’avant.

Les bricoleurs doivent lire attentivement les instructions et respecter le protocole de manipulation sans danger.

BADGE

Autres blocs de construction en époxy

Exposition des consommateurs

La biosurveillance humaine