L’histoire de l’époxy

L’histoire de l’époxy remonte à l’année 1936, en Suisse, lorsque le docteur Pierre Castan est parvenu à synthétiser une résine époxy et à la durcir avec de l’anhydride de l’acide phtalique.

Vers la même époque, le docteur Sylvan Greenlee, aux États-Unis, développait également des résines époxy grâce à la réaction de l’épichlorhydrine et du bisphénol A. Il créa un type de résine époxy très connu, le BADGE ou DGEBA, devenue la résine époxy la plus vendue.

Le saviez-vous ?

Ces expériences visaient à découvrir un liant pour revêtements qui soit résistant aux alcalins. Cependant, il est rapidement apparu que l’époxy présentait des propriétés bien plus utiles. Au fil des années, l’utilisation de l’époxy s’est étendue à l’industrie aérospatiale, au secteur de l’électronique, au secteur automobile, à l’industrie maritime, ainsi qu’à d’autres secteurs tels que l’agroalimentaire et l’industrie pharmaceutique.